Comment réussir sa campagne de mailing ?

Panier abandonné ou panier fantôme, comment les rentabiliser ?
4 mai 2017
3 bonnes raisons de faire faire réaliser un audit SEO / SEA de son site internet
15 juin 2017

Comment réussir sa campagne de mailing ?

Régulièrement nous intervenons auprès de nos clients afin de mettre en place ou améliorer leur stratégie de mailing. Même si le mail reste l’un des outils les plus utilisés pour communiquer, encore trop de professionnels font des erreurs qui minimisent ou nuisent grandement à l’impact de leur mail. Quelques règles des plus simples que tous les professionnels du webmarketing devraient tous suivre lors de la conception de mailing.

Le rapport images / texte doit être à l’avantage du texte

Un des bons moyens pour identifier du potentiel spam reste le taux de texte présent dans le corps du mail. Les publicités sont bien souvent synonymes de visuels qui prennent le dessus sur le texte. Un mail ayant trop d’images envoie donc un mauvais signal aux algorithmes antispam des boites de messagerie. Pensez donc à isoler le texte des images, inclure des paragraphes, des titres…

La mauvaise technique du mail en HTML récent…

Beaucoup d’agences et surtout de jeunes pensent qu’un mail aux dernières nouveautés en matière de HTML, javascript, CSS est la meilleure des choses. Si on vise de finir en spam, effectivement c’est une très bonne technique ! Non en réalité encore trop de messagerie gère le HTML de papa et sont incapables d’afficher les dernières balises ou CSS. Les javascripts, les CSS chargés à distance sont également à proscrire. La bonne technique d’un code propre avec des tableaux <table> et des images <img> au lieu des background CSS restent la seule technique valable pour maximiser son taux de délivrabilité !

Les mots clefs à bannir de vos mails pour ne pas finir dans les courrier indésirables !

Il existe une liste conséquente de mots clefs proscrits car assimilés à du courrier publicitaire ou spam : offre promotionnelle, gratuit, essayez, inscrivez vous, offre, … Vous trouverez facilement des listes mises à disposition gratuitement par des professionnels de l’envoi de mailing comme Sendinblue ou Mailjet… Adaptez vos contenus afin d’éviter ces expressions au maximum.

Un sujet de mail accrocheur mais pas trop…

Idéalement le titre étant ce que votre cible va lire en premier, il doit être accrocheur sans non plus tomber dans le bling bling menteur et racoleur. Tentez de susciter l’intérêt ou la curiosité de votre cible en évitant les mots clefs proscrits. Exemple : « Nouvelle réglementation des restaurants en 2017« , si on vise un public de restaurateur.

Un expéditeur humain et féminin de préférence pour votre campagne !

Des études ont démontré qu’un expéditeur humanisé et féminin peut augmenter les taux d’ouverture de 10 à 30% ! Fort de ce constat, n’hésitez pas à créer une adresse d’expédition basée sur un prénom féminin sophie@…

Personnalisez au maximum votre mail !

Rien de pire que de parler à des listes de manière générique. Comme quand vous postulez dans une entreprise, il faut adapter le mail comme un CV à sa cible. Personnalisez le corps du mail en y incluant le prénom et nom de votre destinataire, éventuellement sa société, son poste… Cela suscitera son intérêt et engagera une confiance vis à vis de votre mail.

Pensez votre mail afin de vous donner les moyens d’atteindre vos objectifs !

Il est important que votre mail ait pour objectif de générer du prospect ou des clicks vers une offre ou site bien identifié. Pour cela, il est impératif de placer des appels à l’action des plus visibles dans votre contenu et design. Ces appels à l’action doivent rediriger vers des actions en rapport avec votre objectif. Par exemple, si le but est de générer du contact, il peut être intéressant de rediriger vers une page avec un formulaire de contact pour maximiser vos chances d’obtenir les coordonnées (couplée à une offre promotionnelle par exemple) ; si le but est de vendre un stock de produits, redirigez directement vers la fiche produit ou l’opération commerciale en question… Trop d’entreprises font l’erreur de rediriger leur mail systématiquement vers l’accueil de leur site internet, quel intérêt dans 99% des cas : aucun !

Lancez la campagne au bon moment !

Le meilleur jour pour une campagne reste le mardi, jeudi et vendredi (dans cet ordre). Le lundi, mercredi et vendredi sont moins propice car fatigue ou démotivation = moins de productivité de votre lecteur. Pour les créneaux, tout dépend de votre business mais globalement entre 14h et 16h puis 17h à 19h. En fait, il suffit de vous mettre à la place de votre destinataire et vous comprendrez vite sa réaction ou ressenti vis à vis de votre campagne par rapport à votre offre. Il est évident que shooter un samedi une liste de professionnels travaillant du lundi au vendredi n’a aucun sens !

Trackez vos cibles afin d’étudier le comportement de l’envoi jusqu’au click ou navigation chez vous !

Il est tout à fait possible de tracker vos visiteurs de l’envoi jusqu’à votre site voir même la vente ou la génération du contact. Pour cela, il suffit d’inclure dans vos liens des variables. Nous vous conseillons d’inclure systématiquement la source, l’origine, la cible. Cela vous permettra par la suite de mettre en place des actions commerciales ciblées pour des prospects ayant montré un intérêt sans avoir finalisé ou tout simplement de quantifier l’efficacité de vos campagnes si plusieurs canaux en compétitions (Facebook, mail, Linkedin…).

 

référencement Grenoble et agence web Article rédigé par Sébastien RAYNOIRD-THAL - Tel. 09 83 38 63 22
Sébastien est le fondateur de l'agence digitale OXIWIZ basée à Grenoble mais également de la startup scribeur.com (une plateforme de rédaction web optimisée SEO). Depuis plus de 10 ans, il accompagne les TPE, PME, startups et grands comptes avec des prestations qui assurent leur présence et leur développement sur internet. Sa stratégie est de miser sur la qualité et les compétences afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles !

Une question ou un projet?

Contactez nous

Votre message a été envoyé